Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 06:25

Départ de Nouméa dimanche matin , un petit survol de la ville et de ses îlots. On ne se lasse pas de voir le lagon du ciel.

P1060183-copie-1.JPG

 

30 minutes plus tard nous survolons Ouvéa par le sud , vers le pont de Mouli.

 

P1060188

 

Nous étions accueillis par nos copains les Sans qui habitent dans la tribu de Wadrilla .

 

P1060461

Cette tribu et la plupart des tribus d'Ouvéa regroupent des cases traditionnelles  dont il faut refaire la toiture et les cloisons tous les trois ans.Le toit est recouvert de palmes de cocotiers .

 

P1060457

 

La vue de Chez les sans, de l'autre de la route se trouve le lagon .

P1060270

P1060191

 

 

Devant la maison Muriel et Reynald ont construit un abri  fait de palmes de cocotiers tissés  (bénos).c'est leur salle à manger gazonnée et ombragée.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060454 C'est Roselle , une voisine et baby sitter de leurs enfants qui a tissé les palmes. Elle rêve de partir en France mais ne connaît pas encore les îlots qui entourent son île . Elle aime vivre dans sa case sans électricité et eau courante, s'occuper des plantations (waleï sorte d'igname sucré) ...

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tribu de Wadrilla se situe au centre de l'île., ici on parle le iaai .Pour délimiter les espaces pas de grillages ni de murs ,parfois des petites haies .

 

la suite au prochain article: les îlots, le pont de Mouli...

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 04:43

 

 

 

Pour les vacances de septembre bien méritées, nous avions décidé de découvrir une des îles du Vanuatu: Ambrym.

Un peu de culture avant de vous plonger dans notre périple(vive Wikipédia).

 

Le Vanuatu est situé au nord est de la Nouvelle calédonie, c'est une république composée de 80 îles pour la plupart volcaniques. Anciennement appelé Nouvelles hébrides , colonie gérée conjointement par le Royaume Uni et la France. depuis 1980 c'est une république indépendante qui a pris le nom de Vanuatu.Certaines îles parlent donc anglais ou français  en plus des 120 langues mélanésiennes, la langue parlée par tout le monde est le bislama qui est un mélange d'anglais avec quelques expressions françaises.Ce pays est peuplé de 192000 hbts.

 

Sans-titre.png

 

Après une heure de vol nous sommes arrivés sur l'île d'Efate et avons rejoint nos compagnons de trek à Port Vila capitale du Vanuatu avec 35000 hbts. Nous avons pu admirer la présentation des fuits et légumes au marché dans lequel nous avons dégusté des tomates au bon goût  de tomates du sud!!!!

 

P1050713

 

 

P1050711

 


 


P1050714Les femmes vendent, mangent et dorment sur place.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain nous devions prendre un avion pour rejoindre Ambrym mais il était annulé et nous avons dû être relogés dans un hôtel... 4 étoiles

 

P1050723

 

P1050720

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons apprécié ce luxe non prévu et au frais d'Air Vanuatu .

 

 

P1050728

 

P1050730P1050741

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spas, coktails ,salle de muscu,  promenade en kayak et farniente, il fallait une préparation pour ce trek.

 

P1050755

 

 

Le lendemain est arrivé et nous avons pu prendre notre avion 18 places sans hôtesse et sans sac à vomi... l'arrivée à Craig Cove sur l'île d'Ambrym fût douce car l'atterrrissage se fait sur l'herbe.

 

 

P1050757

 

Petit aérodrome dans lequel il n'y a ni toilettes ni distributeur de boissons fraîches mais notre voiture nous attendait (ouf! car il n'y a que 5 voitures dans cette partie de l'île).

 

P1050759

 

P1050767Nous avons roulé 1 heure avant de rejoindre La linda village où nous avons rejoint nos guides et nos porteurs.

 

 

P1050777

 

Les hommes portent nos gros sacs à dos, les femmes les tentes  et les enfants nous ont suivis pendant une partie du trajet. Certains marchaient pieds nus, d'autres en claquettes et d'autres en chaussures diverses. Léonie a offert des chaussures aux enfants du village, cela fera sûrement des heureux.

 

P1050779P1050781

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jeunes femmes qui nous accompagnaient étaient souriantes, et à en croire le volume sonore de leurs rires elles ont dû se raconter des histoires plutôt amusantes.

 

P1050783P1050789

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050785P1050794

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le dos léger que nous avons abordé la montée vers la caldéra (partie effondrée du volcan ), nous avions moins de mérite à grimper d'un bon rythme mais nous sommes montées de 700m en 4heures.

P1050790Cette sculpture sur fougère arbrescente était le repère du quart de la montée, Léonie s'est appuyée sur elle en disant qu'elle n'y arrivearit pas.

 

P1050786P1050787  avec l'encouragement de Jimmy notre guide local , de Titou et de sa fille Mily, Léonie  a pousuivi la montée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici nos compagnons de trek: michel l'organisateur passionné par tous les volcans, Titou , Cécile et faustine.

 

P1050803La montée alternait entre longs passages dans la forêt humide et de courts passages dégagés avec des points de vue superbes sur la côte rocheuse et les sommets montagneux.

 

P1050804

 

 

P1050800

P1050805

Après 4 heures , nous arrivons enfin sur la caldéra avec une vue imprenable sur le volcan d'où sortent des gaz.

 

 

P1050808

Nous avons installé notre campement dans une forêt de palmiers et de fougères arborescentes.

 

IMGP0556Les guides ont emménagé ce camps de base en montant les réservoirs d'eau et en construisant cet abri bien utile pour se protéger de la pluie très présente .

 

P1050847Pub pour Décathlon avec les two secondes qui se sont avérées étanches mais encombrantes à transporter. La plus petite était celle des parents, nous étions un peu à l'étroit.....

 

 

P1050816Après une pause, nous sommes partis à l'ascencion du Marrum , laissant les trois filles récupérer de leurs heures de marche. Après 2 heures de montée en dévers nous avons  été récompensés de nos efforts : un spectacle "beau à pleurer "( dirait Michel)  s'offrait à nous . Dans l'obscurité le bouillonnnement  et les éclaboussures du lac de lave illuminent tout le ciel. Face à ce spectacle certains poussent des cris, d'autres restent silencieux mais aucun ne reste indifférent à ce moment que nous offre la nature.

P1050827P1050830

 

P1050820

Après ce spectacle et 2 heures de descente, nous voilà rentrés au camps.

 

 

Après une bonne nuit de repos (entrecoupée de nombreuses averses), nous sommes partis observer le Membo avec tout le groupe.

 

P1050856

 

Nous approchons du sommet dans un paysage lunaire puis nous grimpons sur une crête étroite avec une vue sur les anciennes coulées de lave recouvertes de mousses et  de quelques orchidées.

 

P1050855Au pied du sommet que vous voyez au fond se trouve notre camps de base.

 

P1050858Arrivés en haut nos guides Guidiane, Jimmy et Glenn installent les cordent afin de descendre dans le cratère mais le temps en décidera autrement. Le brouillard s'installe , les gaz remontent , il faut rebrousser chemin.

 

P1050863

 

P1050864P1050865

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050872Au camps de base tout se passe autour du feu que Jimmy, Guidiann ou Glenn met en route dés le matin avec du bois monté du village.

 

P1050925Guidiann sculpte des cuillères en bois .

 

 

P1050926

 

Glenn coupe des coeurs de palmier que nous appécions d'autant plus que nous n'avons aucun fruits ou légumes.

 

 

P1050927

 

 

Cécile profite du hamac entre 2 averses.

 

P1050924

 

 

 

 

 

 

 

 

Léonie surveille le feu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050873Le jour suivant nous repartons à la conquête du Membo, cette fois le cratère est dégagée.

 

P1050876La descente vers les entrailles de la terre commence, nous nous accrochons à la corde et nous approchons du trou du diable.Nous mettons des masques mais les guides n'ont pas l'air dérangés.

 

P1050877Les filles se régalent de descendre cette pente abrupte .

 

P1050889Le lac de lave est là bouillonnant, explosant , plus petit que le Marrum mais impressionnant car nous voyons les hautes falaises qui l'entourent.

 

P1050881

P1050904P1050903

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le retour vers le camps de base nous offra des vues magnifiques sur la Caldéra.

 

 

P1050913

 

P1050918Le coucher de soleil donne des couleurs presque irréelles aux différents reliefs.

 

P1050931Le lendemain nous sommes passés voir la fin de la coulée de lave de 1989 avant de retourner une dernière fois au Marrum (qui veut dire volcan dans la langue locale).

 

Nous espérions que Faustine pourrait enfin voir ce spectacle magique que nous ne reverrons peut-être plus.

 

P1050867Faustine est fin prête (en langage caldoche) pour affronter les gaz.

 

P1050935Nous montons avec le brouillard, arrivés au sommet il semble s'évaporer, nous avons croisé les doigts pour voir ou revoir ce gros lac de lave qui n'est apparu que depuis 2 ou 3 ans et peut disparaître dans les mois à venir.

Nous prenons conscience de la chance que nous avons ....

 

P1050937Faustine s'approche de la bouche et le spectacle s'offre à elle, je vois ses yeux briller, elle est subjuguée comme nous le sommes tous. Quel bonheur de vivre cela avec sa famille!!!!!!

 

P1050941

 

P1050943

P1050939Cette lave est de la roche en fusion qui monte à une température de 1200 degrés.

 

 

 

P1050948Après une nuit de rêves rougeoyants, nous quittons le camps en traversant la caldéra pendant 3 heures de paysages noirs , verdoyants ,moussus mais plats .

 

P1050949P1050957

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous redescendons les contreforts de la caldéra dans une forêt humide très dense , pour enfin rejoindre le village d'Endu .

 

P1050958

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050950  Nous apercevons parfois un bout de mer au travers les feuilles des palmiers et des tulipiers du Gabon.

 

P1050959

 

P1050961Sur la plage les gens du village nous ont préparés une surprise : décorations végétales, cabane pour se reposer et....

 

 

P1050965un buffet de fruits frais: papayes, pomelos, jus de coco  ... tout ce dont nous rêvions quand nous mangions nos pâtes, notre riz, notre thon, notre pâté...

 

P1050974P1050970

 

P1050967Les porteurs apprécient aussi la fin de cette descente.

 

 

 

P1050976Même dans le village tout est décoré avec des palmes et des hibiscus, les habitants nous accueillent avec beauté.

 

 

 


P1050978

 

Les cases sont construites à base de palmes de cocotiers tressées, et sont un peu surélevées.Il y a une case pour dormir, une case pour la cuisine, une case pour le feu, une case toilettes et douche.

 

P1050989P1050996

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons la connaissance de la famille de Glenn: son fils Daniel et sa femme Hélène.

 

 

P1050983Nous allons faire nos courses dans un des trois magasins du villages qui compte 300 habitants. il y a de tout et à la fois presque rien. Il  y a peu d'alcool et c'est tant mieux car c'est un fléau le WE en NC . Ils ne boivent pas d'alcool, n'ont pas d'armes à feu mais ils ont le téléphone portable qui sert de montre , de lampe de poche et en plus de téléphone.

 

P1060028

 

P1050986Au Vanuatu les hommes prèfèrent le kava qu'ils vont boire dans les nakamals.

La racine est broyée , mélangée avec de l'eau puis filtée, ce qui donne une boisson aux vertus relaxantes. On la boit dans un shell(demie noix de coco).Nous avons observé la préparation et en avons bu: goût d'herbe et de tisane, la langue est un peu endormie mais il paraît qu'il faut en boire plus pour sentir les effets relaxants.Certains ont essayé d'exporter ces racines pour les utiliser comme enxiolytique mais cela ne se conserve pas bien.

 

P1050990Je ne sais pas si c'est le kava mais la nuit fût paisible bien que tous les coqs du village se sont relayés pour nous réveiller très tôt.

 

P1050984Nous avons visité l'école(payante et anglophone) qui compte 4 classes et 62 élèves.

P1060002Tous les affîchages sont écrits à la main, pas de photocopieuse(pas d'électricité) mais des enfants qui apprennent quand même avec le sourire.

 

P1060003L'uniforme est obligatoire ... quand il est propre...

 

P1060001Les enfants étaient contents de nous montrer leurs classes mais ils rigolaient de notre étonnement .

 

 

P1060012Rendons hommage à la maternelle, ici il y a une kinder scool dans laquelle nous avons vu les oeuvres des enfants(empreintes,tracés divers à la peinture sur des bouts de feuilles). ce jour là pas de classe car l'instit a du se rendre à Port Vila  et bien sûr pas de remplaçant qui vient avec une des seules voitures de l'ouest (2 ou 3 voitures).

 

P1050991Nous faisons le tour du village: la grand mère prépare les palmes pour tisser.

 

P1060033

La fille tisse des paniers avec des palmes de cocotier.

 

P1050993

 

La belle fille tisse un panier qu'elle m'a offert .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une autre femme coud avec une singer et la force du poignet (petite pensée pour lydie qui ne doit pas envier les conditions de cette jeune femme).

 

P1060022Une autre prépare le lap lap: morceaux de magnoc ou igname ou courge recouvert de coco râpée enveloppés dans des feuilles de bananier et cuit dans des pierres chaudes.Nous avons goûté ce plat: c'est bon mais estouffadou.

 

P1060023Les hommes avaient préparé un spectacle qui nous permettait de comprendre comment leurs ancêtres chassaient des cochons sauvages,des poules ... avec des pièges.

 

P1060025P1060027Ils nous ont offert une danse traditionnelle en tenue qui a fait rire les enfants du village qui n'ont plus l'habitude de voir leurs papas vêtus si légèrement.

 

P1060015Nous avons visité la case sur pilotis de notre guide Guidiann (encore célibataire et très bricoleur).On peut apercevoir un dessin de Jésus: ils sont très croyants mais pratiquent aussi la magie noire.

 

P1060037

 

Le lendemain matin , après avoir dit aurevoir à Calo la mascotte du village qui se promène avec un couteau à la main à à peine 15 mois et ...P1060035

embrassé le plus jeune du village dans les bras de sa maman accueillante et souriante... nous avons quitté  Endu et ses habitants chaleureux.

 

P1060039 

 

Mais avant d'embarquer dans notre petit avion , nous avons rencontré Tom qui perpétue la tradition des dessins qui étaient un moyen de communication entre les différents groupes linguistiques.

P1060041

 

 

P1060044

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il dessine sans lever le doigt du sol, il connaît une trentaine de dessins et ceux-ci sont classés au patrimoine de l'UNESCO afin de mettre en place une formation qui permettra de ne pas perdre cette tradition.

 

 

P1060047

 

 

Notre avion était à l'heure et s'il avait été annulé , sur Ambrym nous n'aurions pas été logés dans un hôtel 4 étoiles (il y aucun hôtel).P1060054Dernière vue sur Ambrym.

 

 

Après ce vol, nous avons passé une nuit et un jour à Port Vila mais pas de possiblité de faire chausser la carte bleue car dés le samedi 12h tous les magasins sont fermés. Nous étions hors du temps et nous allons retrouvés un bon lit avec bonheur mais pas la ville. Nous avons la chance d'avoir vu ces lacs de lave, d'avoir rencontré les habitants d'Endu. C'est sûr nous avons encore d'autres îles à découvrir, d'autres rencontres à faire au Vanuatu.

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 12:28

De janvier à mars les baleines à bosses du pôle sud se nourrissent de krill(minuscules crevettes)  dans l'antartique puis elles migrent  vers les eaux chaudes pour se reproduire, mettre bas ou venir avec leur baleineau .Il y a 7 zones de de reproduction tropicale dont la Nouvelle calédonie.

Chaque annnée entre juillet et septembre des bateaux emmènent les touristes observer les baleines sous la surveillance de la vedette de la Protection du Lagon.

 

Nous sommes partis avec des collègues de Jef, des copains rencontrés ici et nos amis touristes métros .

 

Ce fût une journée sans vent ,  avec ciel bleu, chaleur douce  et surtout nous avons eu la chance de voir plusieurs baleines.


P1020364

Départ de la baie de Prony située à 1h30 de Nouméa.

 

P1050477 2P1050479-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre catamaran le Té Fétia  enfin surtout celui de Michel notre skipper.

P1050570 2P1050633.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050487P1050490

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie à bord en attendant le large et les baleines.

 

P1050508P1050509

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050511P1050496 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050512_2.JPGP1050575 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050492

 

 

Mais attention la vigie  est à son poste de surveillance.

 

P1020383

 

Tout le monde cherche les souffles de baleines.

 

P1050517 2

P1050631 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


P1050563

 

 

 

Mais où sont-elles?

 

 

devant?

 

 

 

 

à droite?

 

 

 

 

P1050562

 

 

 

en haut?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin !!!! Le souffle d'une baleine, le dos d'une autre, les nageoires d'une troisième et la queue de qui?

 

P1050534 2 2

 

 


P1050568 2 2

 

P1020521 2

 

 


 

 

P1020529 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020538 2

 

 

Après plus de 2 heures d'observation , nous prenons une pause pique nique  et baignade sur le récif.

 

P1050602P1050603 2

 

 

P1050596 2

 

P1050589

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050610

P1050617_2.JPGP1050618_2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette pause nous avons  amorcé le retour en espérant revoir les baleines, nous n'avons vu qu'un banc de dauphins ...

Ainsi prend fin une belle journée qui nous a permis de découvrir une des richesses de la nature calédonienne.

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 09:29

Samedi 7 août avait lieu la finale de cross des collèges et lycées de Nouvelle calédonie. Faustine et Léonie étaient qualifiées avec leurs équipes.

La course s'est déroulée sur un parcours entre terre et plage tout près de la plage de Poé.

 

 

 

 

 

 

P1050446.JPG

 

 Le départ des minîmes était coloré , tous les collèges de la grande terre et des îles étaient représentés.

 

P1050448 2

 

Toutes étaient chaussées (sandales, claquettes, basquets) ou non, toutes ont couru pour faire gagner leur équipe.

 

 

P1050454P1050456 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fin de la course se faisait sur la plage : difficile de sprinter....

 

P1050459Heureusement Juliette était là pour encourager Faustine.

 

 

P1050434

 

 

 

 

Léonie a couru dans la catégorie des benjamines .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




P1050437 2La dernière ligne droite et une accélération qui permettra de gagner une place dans le classement.



P1050473Léonie et son équipe sont championnes 2010 du cross de Nouvelle Calédonie, elle était heureuse et fière (nous aussi).

 

 


Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 01:32

Depuis 15 jours nous sommes 9 autour de la table, 9 personnes à dormir dans notre appartement... Depuis 15 jours nos amis les Frégier-Guelfucci sont sur le caillou, nous essayons de les leurs faire découvrir les lieux que nous aimons. Nous avons découvert ensemble l'île de Lifou.

Lifou est une île de la taille de la Martinique mais peuplée de 8500 habitants.

 

Départ de l'aéroport de Magenta: tentes, duvets, combinaisons, palmes, masques, tubas, rien ne manquait sauf l'avion qui a eu 2heures de retard.

 

P1050228

Une superbe vue du ciel, le beau temps était avec nous à l'arrivée.

P1050084

 

Après 35 mns de vol ,sans escale, nous sommes arrivés bien décidés à arpenter de long en large l'île de Lifou

P1050091

carte_lifou.jpg

 

Nous avons récupéré notre minibus pour 9: une véritable petite colo ambulante.Nous avons rejoint la baie de Santal au nord ouest de l'île chez Patricia et Benoît Bonua dans la tribu d'Easo.

P1050147

Nous avons logé dans une case traditionnelle enfumée régulièrement pour tuer tous les insectes, nous avons donc eu une petite odeur  de fumé pendant que les enfants dormaient dans leurs tentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050154P1050164Un lieu paisible où Mimi a fait de nouvelles rencontres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jef, faustine et Léonie au réveil.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050117P1050122

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plage en bas de notre case

 

P1050116

 

P1050163

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050161

 

P1050101

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du ponton nous avons pu observer de près des dizaines de tortues et nous sommes même allés plonger à côté d'elles.

 

P1050205

 

 

 

IMGP0319

IMGP0327

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au nord de l'île nous avons découvert les falaises de Jokin, eau chaude et fonds marins regorgeant de poissons et de naïades.

 

P1050134

 

P1050137Nous vous emmenons sous l'eau avec nous, ouvrez les yeux bien grands...

IMGP0278-copie-1

IMGP0303

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP0250

 

IMGP0253

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP0248

 

IMGP0268

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP0305

IMGP0279

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050193

 

 

 

Au sud ouest de la baie de Santal, la superbe plage de Peng : sable blanc, rochers noirs, cocotiers et eau turquoise peuplée de beaux poissons et de massifs de coraux très colorés.

P1050174

P1050175P1050177

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050187P1050189

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050349P1050351

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050364Nous avons passé un bon moment sur cette plage, nous étions seuls et les enfants ont apprécié de rentrer dans l'eau sans marcher sur des morceaux de coraux morts .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici nous avons vu des beaux coraux et une belle raie.

IMGP0330

 

 

IMGP0355

 

 

IMGP0342

IMGP0307-copie-2

un baliste picasso, rapide mais celui là j'ai pu le photographier.

P1050366Une petite photo souvenir de nos deux familles sur cette plage paradisiaque .

 

P1050375Nous avons continué notre visite sur la côte est  vers la capitale WE.

Nous avons fait une pause dans la baie de Chateaubrilland , spot pour plancher et kiter.

 

P1050225Les enfants ont cueilli des noix de coco et les ont cassées, activité qui  s'est achevée par une dégustation appréciée par tout le monde.

 

P1050222P1050223

 

 

 

 

 Juliette et Baptiste en pleine action .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons poursuivi notre tour d'île par la côte sud est : la baie de Luengoni, nous avons  logé dans une case(les enfants dans les tentes) chez Jeanne Forest, cette fois-ci pas d'odeur de fumée .

P1050337

 

P1050236

P1050257

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A deux pas de notre case, la plage avec le sable le plus fin de l'île qui donne envie de faire des chateaux.... même aus ados...

 

P1050262P1050304

P1050271

P1050275

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050254P1050248

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050335

P1050344P1050331

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre case souvent squatée par les enfants au lever du lit ,non au lever du matelas auto-gonflant.

 

P1050295

P1050296

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conseillés par Jeanne nous sommes partis nager dans un bassin d'eau douce tout au fond d'une grotte.Nous nagions dans le noir éclairés par une lampe de poche, sous l'eau de belles stalactites, des stalacmites, un ballet de visages, de bras et de jambes.

 

IMGP0366

 

 

IMGP0421

 

 

IMGP0377IMGP0373

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP0405Pour fêter le dernier soir sur Lifou, nous avons demandé à Jeanne de nous préparer un bougna de poulet: mélange d'ignames, de patates douces, de lait de coco, le tout cuit dans des feuilles bananier : c'était bon mais mais cela tient au corps.

 

P1050346P1050347

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour notre dernier jour nous avons tenu à aller dans la baie de Jineck ( pas Ginette ah!ah! ), aquarium sympa mais le beau temps n'était pas avec nous , personne ne s'est baigné,il y a eu de l'escalade de cocotier.

 

P1050408

 

P1050391P1050396Félix et Léonie  à l'assaut des cocotiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons retrouvé les Sans , nos amis d'Ouvéa qui étaient venus comparer les plages de Lifou avec leurs superbes plages .

 

P1050382P1050388

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Raynald et Muriel                                                            Pablo et Muriel

 

 

P1050400

 

Léonie et Théo le grand frère de Pablo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050399

Après cette dernière étape nous avons dû regagner l'aéroport.

 

Nous avons adoré Lifou et nous y reviendrons peut-être avec certains de vous....

Repost 0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 11:12

Après une semaine de mauvais  temps et même de temps frais, nous avons eu la chance de partir  avec un ciel bleu presque limpide. Nous sommes partis très tôt car Bouraké, lieu de départ du bateau, se situe à 1h15  au nord ouest de Nouméa.

c'est grâce à la famille Bernhardt que nous avons pu profiter de cette journée (une famille de bretons avec qui nous avons créé des liens mais qui repartirons en métropole en août).

P1040805il faut embarquer le matos de pique nique mais aussi de kite des garçons car peut-être que le vent se lèvera...

 

P1040807P1040808

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurianne et Ronan

 

                 Corinne et Marceau

 

 



P1040809Nous sommes partis avec une mer hyper calme  et vous pouvez voir que les rivages sont verts alors qu'en été tout est jaune(la semaine de pluie a été profitable et les vaches vont pouvoir s'engraisser).

 

P1040833P1040834

 

 

Les filles ont l'air de se réveiller encore un peu mais elles ont apprécié ce trajet, avec un pilote sympa qui nous expliquait les îlots que nous rencontrions.

 

P1040816Juste un petit passage devant l'îlot Ténia avant de partir promener sur le récif situé à 300m de l'île.



P1040817le récif vu du bateau: on voit même les petits pissons bleus...

P1040820Les coraux vus du ciel .....

 



P1040826Les vagues du rif que vont sufer les surfeurs quand elles sont plus grosses.



P1040829Alors cela ne donne-t'il pas envie de se mettre au surf? oui mais si on oublie que dans ce coin il y a des requins...

 

P1040828P1040836

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

après ce tour sur le récif coralien qui en U et sur lequel on ne peut passer que par marée haute, nous sommes repartis vers l'îlot Ténia.En regardant dans les profondeurs on pouvait aprercevoir les ombres de requins.....

P1040837L'arrivée sur l'îlot Ténia est superbe car on voit les patates de coraux et les poissons qui les habitent.Dés que nous sommes arrivés Faustine et moi avons rejoint les poissons pendant


P1040842

que Jef et Faustine découvraient le tour de l'île (3/4 d'heure pour en faire le tour).

 

P1040846Léonie a découvert un chien avec elle a fait ami-ami.



P1040851Juste un moment magique!!!



P1040854Par temps venté c'est sur ce platier qu'on peut kiter ou plancher: ça donne envie !!!

 

P1040864

 

 

Après le repas, faustine n'a pas résisté à une sieste à l'ombre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040871

Pendant ce temps nous avons fait le tour de l'île avec les copains.

 

P1040869Nous y avons rencontré un tricot rayé qui se promenait lui aussi....Nous l'avons laissé à ses affaires.

 

P1040872P1040873

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040880Quelques photos  juste pour le plaisir des yeux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040886P1040889

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040893

 

 

 

 

 

 

et quelques photos pour le plaisir de voir nos filles heureuses d'être ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040894

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040883

 

Voilà la forme de lîlot , nous étions sur la partie où la plage est la plus grande.C'est un zone protégée, on ne peut donc ni pêcher ni ramener quoique ce soit de l'îlot. cela permet de voir des poissons qui ne s'enfuient pas car ils savent (trop intelligents) qu'on va les laisser tranquils.

 

P1040896

Les bateaux sont prêts pour le retour, une belle journée s'achève et il faut rentrer ...

 

P1040901

 

Quitter cette île pour retrouver un autre rivage et surtout pour recommencer une autre semaine.

Demain nous serons encore un peu sur cette île.

 

 

 

 

 

P1040837A très bientôt ...

Repost 0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 06:14

Pendant nos dernières vacances , nous avons réussi à trouver une belle journée sans vent pour aller voir les fonds marins au large de Nouméa.ce jour là dés que nous avons vu ce beau ciel bleu , nous avons réveillé les filles très  tôt mais elles n' ont pas regretté.Nous voilà partis avec 9 autres personnes sur un catamaran vers des ilôts.

P1040709.jpg

 

 

Pendant le trajet nous avons profité du paysage, surtout Faustine qui s'est laissée emporter vers d'autres pensées.



P1040712

 

 

P1040713L'ilôt Signal nous est apparu comme un petit caillou vert au milieu de l'océan, bordé d'une belle plage de sable blanc et une eau limpide comme nous rêvions d'en voir depuis notre arrivée à Nouméa.

 

 

 

P1040733

 

Voici le catamaran sur lequel nous avons embarqué.

 

 

P1040722-copie-1

P1040721Nous nous sommes équipés de combis manches longues , jambes courtes et de cagoules, heureusement car même avec de l'eau à 24 degrés on commence à sentir le frais au bout de 45 mns de trempette dans l'eau.

 

P1040725P1040726

 

 

 

 

 

On n'est pas bien équipés comme ça ?

un peu fantômettes, non?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



P1040728Nous avons donc plongé dans le grand bleu, non ,non dans le bleu turquoise.

Nous avons vu des tortues, des raies, des poissons ballons, des loches marbrées, tous ces poissons étaient bien gros et plutôt peureux mis à part le posson ballon qui est vraiment cool.vous auriez pu avoir des photos mais nous n'avons pas d 'appareil photos étanche. Bien heureux que ces images soient stockées dans nos mémoires.

 

P1040729P1040731

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040730 A vous de reconnaître qui  se cache derrière chaque masque?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette première randonnée nous avons eu le droit à un petit encas et nous sommes partis vers un deuxième ilôt: l'Araignère.


 


Un peu de repos pour Léonie qui s'était un peu refroidie.



P1040737

ilôt l'Araignère

P1040735

Deuxième petite plongée: nous avons vu d'énormes coraux  et des gros coquillages, non pas de nautiles car il faut plonger plus profond.

 

Cette journée a ébloui toute la famille et nous sommes prêts à renouveler l'expérience avec un moniteur aussi patient et un aussi petit groupe.





P1040741Aurevoir des filles que vous retrouverez dans toutes nos aventures et découvertes.

Repost 0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 07:34

Faustine et léonie se sont lancées cette année dans différentes activités sportives.

 

Faustine pratique la natation dans une piscine de 50 m en plein air . C'est agréable de ne pas entendre  résonner les conseils du moniteur, le seul inconvénient est que ce n'est pas une piscine chauffée . Donc à la saison fraîche il y a un arrêt des entraînements.

P1040006

Piscine du ouen Toro à 5 mn de chez nous.

 

 P1040008

 

 

 

 

50 mètres en papillon,c'est long surtout quand il n'y a aucun virage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040014

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais quel plaisir de terminer et de nager dans un un beau cadre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faustine est vraiment une fille de l'eau , la deuxième activité qu'elle pratique est la planche à voile dans un site superbe.

P1030930


Il y a de l'émulation car ils sont nombreux dans le groupe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040348Faustine et son groupe sont partis faire des grandes virées vers l'îlot Ste Marie

 

 

P1030932

Le matériel est à portée de bras  et il existe une bonne entraide entre filles.

 

 

Léonie a choisi des activités plus terrestres mais elle a une activité tournée vers la mer et qu'elle adore pratiquer:la pêche.

 

P1040343

 

 

 

Elle pêche avec des crevettes ou de la sèche. elle a trouvé des gens pour la conseiller car jef et moi sommes ignorants pour le choix des apâts.

 


 

P1040045

Ce lieu est un mur d'escalade auquel Léonie a accés avec l'UNSS de son collège. Tous les mercredis elle grimpe avec ses copines pendant 3heures.

P1040057


P1040054-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle prend plaisir à grimmper des voies de plus en plus difficiles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà enfin où Léonie a de la chance de pratiquer l'athlétisme: le stade de Magenta . elle y pratique la course, les sauts, les lancers.

 

P1040802

 

 

 

P1040801

 

 

 

 

Je vous montre où jef pratique le plus souvent du kite: Aquarêve à deux pas de chez nous, un coup de scooter et jef est prêt à faire des bords sur le lagon entre l'Anse Vata et l'îlot Maître.

 

P1040308.jpg

 

Cette plage est plus belle et plus facile d'accés par marée haute.

 



P1040309.jpgDe l'herbe pour poser son aile: plutôt agréable, non!

 

 

 

La prochaine fois je vous montrerai où je cours mais il va falloir que je trouve quelqu'un pour me photographier...

Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 13:22

Samedi 22 mai 2010 nous chargeons notre mule à moteur (kangoo 4x4) d'affaires de camping, de quelques victuailles (au cas où ne trouverions pas de petits magasins ou snacks), de quelques habits, chaussures (2 paires par personne, je me suis fait violence !!), de palmes masques et tubas. Il ne reste de la place que pour quatre personnes , cela tombe vraiment bien, nous ne sommes que quatre!!! C'est dans cette situation que nous regrettons notre camping car toujours prêt à partir...

Sur le toit deux bodyboards pour surfer sur les vagues de la roche Percée. Nous partons avec un temps gris mais sans pluie.


Notre trajet prévu: montée par la côte ouest jusqu'à Koumac (et ses célèbres moustiques), virée jusqu'à Poum puis redescente par la côte est par Pouebo, Hienghène, Poindimié, Ponérihouen, Houaïalou, bascule vers la côte ouest par Bourail et retour sur Nouméa.


Comme mon papa et ma maman avaient vu une émission sur le coeur de Voh ,en montant nous nous sommes arrêtés à Voh que nous avons passé sans nous en apercevoir. Ici les villages n'ont pas de centre mais sont très étalés et petits (entre 2000 et 4000 habitants), il est donc facile d'y passer sans s'en apercevoir. A Voh, nous  avons grimpé jusqu'à un point de vue d'où nous n'avons rien vu (cherchez sur la photo, si vous trouvez le coeur nous vous offrons le séjour en Nouvelle Calédonie).


coeur de voh - 2

 

A Koumac nous avons été hébergés par Cathy et Daniel, des sétois que nous avons connus ici à 20000 kms du café du marché (Chez Diégo). La koumakie est une région plutôt sèche et peuplée de nombreux moustiques mais elle regorge d'activités multiples que nous ont fait découvrir notre famille d'adoption. Nous avons donc pêché les porte montres montres (de beaux coquillages bons et beaux) .


koumac - 04

 

Nous avons visité une grotte dans laquelle il y avait des fantômes, si , si!!

 

koumac - 21koumac---25.jpgkoumac---23.jpg

 

Une belle lumière d'après midi nous a fait apparaître les palétuviers comme des oeuvres d'art. Je vous offre ce moment de magie et d'immense plaisir des yeux.

 

koumac - 28

 

Ces quelques jours passés en pays de Koumakie se sont terminés par une photo souvenir devant leur agréable maison .

 

koumac - 32

 

Une longue journée nous attendait car Jef voulait aller au nord du nord (boat pass), il se trouve qu'après deux jours de pluie la piste était bien boueuse et bien qu'ayant un Kangoo 4x4, le chemin fût long. Les paysages rencontrés ne furent que plus appréciés et mérités.

Plage de Nennon:

 

nord-plage-de-nennon---03.jpg

 

nord-plage-de-nennon---08.jpg

 

nord plage de nennon - 10

 

 

Jef a voulu voir le nord, nous avons vu le nord.... Nous y reviendrons pour y poser nos tentes quelques jours  car ici nous étions à 5h30 de Nouméa. Il faut donc oublier le petit WE à Poingam ou à Poum.

 

 

côte est camping des chambonniers - 04Voilà le véhicule après le passage sur la piste: on est prêt pour le Paris- Dakar.

 

Après ces paysages plutôt arides, pour rejoindre la côte Est nous sommes passés dans les Alpes calédoniennes, sapins et neige en moins. Voici les paysages vers Ouégoa.

 

P1040491.JPG.jpg

 

La bascule vers la côte est par le col d'Amos est  magnifique si le ciel est bleu.

Vue sur le lagon et au loin la barrière de corail. C'est ici qu'ont débarqué les premiers européens.

 

P1040500.JPG.jpg

 

Suivez nous sur les routes de l'est : montagnes aux pentes abruptes d'un côté et petites plaines plantées de cocotirers, bananiers et autres plantes inconnues de l'autre. Cette côte paraît plus habitée car les gens habitent de chaque côté de la route.

 

côte est - 4

 

côte est - 1Ils sculptent la pierre de savon, douce au toucher.

 

côte est - 3

Les gens habitent dans des maisons en tôles avec un faré à côté.

 

Tout au long de la route nous avons apprécié le travail de recyclage pour fabriquer les boîtes aux lettres.

 

boîtes aux lettres côte est - 4boîtes aux lettres côte est - 5

Restes de tubes plastique ou de moteur de bateau.

boîtes aux lettres côte est - 7 Poste de télévision

 

Nous sommes arrivés au camping des Chambonnniers: lieu calme, face à l'océan et non loin d'une cascade que nous avons explorée seuls au monde. Ici et sur 14km il n'y a pas d'électricité , seulement des panneaux solaires et des groupes électrogènes (ici pas de  continuité territoriale, il n'y a pas de richesses comme les les mines de nickel).

 

côte est camping des chambonniers - 03

 

côte est camping des chambonniers - 02

Un faré pour nous  abriter en cas de pluie, ici c'est vert car il pleut à peu près toutes les nuits .

 


côte est camping des chambonniers - 01

Les chats sont contents de nous voir venir avec nos victuailles et les mains caressantes de Faustine et Léonie.

 

côte est camping des chambonniers - 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le matin nous sommes allés explorer la cascade  en face du camping.

 

cascade des chambonniers - 04cascade des chambonniers - 03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cascade des chambonniers - 09cascade des chambonniers - 15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cascade des chambonniers - 25cascade des chambonniers - 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cascade des chambonniers - 18

En prime nous nous sommes lavés avec vue sur l'Océan Pacifique.

 

Nous avons repris la route en espérant être encore émerveillés. En passant devant la cascade de Tao nous avons été impressionnés par la hauteur des chutes d'eau.

 

cascade de Tao - 1

 

En arrivant vers le bac de la Ouaième nous avons été émerveillés par cette rivière bordée de forêts vertes et le delta formé de sable blanc se jetant dans le lagon bleu turquoise.

bac de la Ouaïeme - 1

 

Le bac de la Ouaième fonctionne 24h sur 24h car c'est le seul moyen pour aller vers le sud, nous avons inauguré le nouveau bac, l'ancien est souvent tombé en panne et il fallait tirer le cable à la force des mains...

 

bac de la Ouaïeme - 3

bac de la Ouaïeme - 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A tous ceux qui partis de Koumac, n'ayant pas fait le plein de leur voiture, nous espérons qu'ils aient assez de carburant pour aller jusqu'à Poindimié (300kms et 3h30 de route). Sur cette portion de route il y a peu de magasins et pas de station essence (si on ne le vous dit pas ce n'est indiqué nul part).

Nous arrivons à Hienghène : petite vitrine de la Nouvelle Calédonie mais qui est justifiée car le lieu est superbe pour s'y aventurer plus longtemps (kayak, plongées et randos).

 

Hienghène - 4

 

Voici donc ce paysage dans lequel nous avons eu envie de plonger mais le temps pluvieux du lendemain nous en a empêché.

 

Hienghène - 7Petit picorage devant la poule. Nos poulettes ont apprécié ces quelques morceaux de noix de coco ramassée par Léonie.

 

P1040593.JPGLa poulette devant la poule, elles ne sont pas belles mes poules?

 

Nous avions promis une nuit luxueuse à l'hôtel, nous sommes donc allés au Koulnoué village: petits bungalows face à l'océan et repas de poissons et crevettes.


Hienghène hôtel Koulnoué village - 3

Hienghène hôtel Koulnoué village - 5

 

Après cette nuit dans un bon lit nous avons rejoint mes nouveaux collègues d'école qui campaient à Tiakan près de Ponérihouen.

 

Un campig immense dans une cocotteraie plantée par les grands parents de Georgia (instituteur à la retraite que je remplace et qui nous a gentiment invités à venir connaître les lieux de son enfance).

 

tiakan-camping-avec-ecole-Perraud---09.jpgUn faré familiale nous permettait de nous abriter et des douches... froides  à prendre avant la que le soleil se couche.

 

tiakan camping avec école Perraud - 08Vue sur la Chaîne plus au sud .

 

tiakan camping avec école Perraud - 04

 

tiakan camping avec école Perraud - 24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tiakan camping avec école Perraud - 13

tiakan camping avec école Perraud - 23

 

Ici nous nous sommes posés at avons pris le temps de promener, de pêcher, d'aller jusqu'à un îlot en kayak et d'apprendre à mieux connaître la Nouvelle Calédonie avec Muriel, Georgia, François ...

 

 

 

 

 

 

Nous avons fait des cueillettes de framboises sauvages dans la vallée de la Tchamba.

Vallée de la Tchamba - 17Vallée de la Tchamba - 18

 

 

Nous avons même trouvé des pomelos qui se sont avérés être un bon dessert.

 

Vallée de la Tchamba - 20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vallée de la Tchamba  c'est aussi des paysages et une tribu avec des jolis farés entourés de jolis jardins.

 

Vallée de la Tchamba - 04

 

Vallée de la Tchamba - 24

 

Vallée de la Tchamba - 27

 

Dans cette vallée nous avons vu d'immenses fougères arborescentes et des bambous géants (nos bambous de jardins sont nains à côté).

 

côte est camping des chambonniers - 10tiakan-camping-avec-ecole-Perraud---22.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Nous avons vu du vert , toujours du vert.

 

Vallée de la Tchamba - 12

Ce séjour s'est terminé par un joli retour en passant par la route tranversale qui rejoint Bourail .

 

bagnan - 2

Non loin de là il y a un bagnan que nous aimons car il montre bien comment cet arbre enserre son tuteur dont il a besoin pour grandir puis qu'il finit par étouffer quand il est assez costaud.

 

 

côte ouest Ouano - 1

Un petit aurevoir des filles que vous reverrez dans d'autres virées.

 

 

Ce fut une semaine de découverte et nous retournerons nous poser plus longtemps dans certains lieux. Maintenant nous devons nous remettre au travail ...

 

Bises à tous ceux qu'on aime .


Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 05:25

WE magnifique: que faire ? Remonter les vélos que nous venons de recevoir en kit, c'est jef qui s' y colle , les filles et moi préparons le pique nique et les gourdes (oui oui je vois le jeu de mots subtil que vous comprenez! ).

Monsieur kangoo est plein comme un oeuf: 2 vélos dedans et deux sur le porte-vélos, heureusement la rivière de la Dumbéa n'est qu'à 20km de chez nous(au nord ouest pour ceux qui regardent les cartes Ign : petite pensée pour mon poupa randonneur!!).

 

 A peine arrivés nous sommes dans le vif du sujet: petite montée régulière mais longue, les filles suivent super bien, une plus râleuse que l'autre(je vous laisse deviner!).

 

P1040271.JPG

 

Moins d'une heure après nous étions au barrage , bien plus rapides que pour le Roc d'Azur (j'espère que vous vous entraînez Eric, Frantz, Didier, Mouloud et Ghis car ici il y a de sacrés montées ).

 


 

P1040275P1040273-copie-1

 

 

Après cette ascencion, un pique nique au bord de l'eau  semble bien mérité: trouvons donc un bel endroit..... TROUVE

 

P1040279

 

Dommage il n'y a pas d'ombre mais de l'eau un peu fraîche, du moins plus fraîche que l'air.

 

 P1040291P1040292

 

 

Jef ayant vu des traces de vélo sur l'autre rive nous sommes partis à l'aventure... les filles ont été très courageuses car nous avons pris un chemin qui ne menait à rien et avons du porter nos vélos pour les remonter.

 

P1040281

 

P1040283

 

 

Mais après ce périple  nous avions mérité une autre baignade.

 

P1040291P1040292

 

 

 

Nous aurions pu faire pire, ragardez ces hauts sommets que nous n'avons pas encore conquis.

P1040280

 

Nous avons compris qu'ici il fallait une carte IGN mais actualisée ou avoir un guide . Il y a de supers balades en vtt (venez quand vous voulez frèro Yves et Patricia!!).

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Winden
  • Le blog des Winden
  • : Notre vie en Calédonie et nos voyages dans le Pacifique (Australie, Vanuatu...)
  • Contact

Recherche

Liens